Perdre un être cher… un choc, un mauvais rêve, un soulagement parfois. C’est là qu’interviennent les pompes funèbres, cette image froide de ce métier qui fait peur et pourtant….. L’accompagnement commence dès le premier appel.

Vous accompagner du début à la fin est une démarche essentielle, car pour les familles, c’est une nouvelle étape à passer dans la vie. La rencontre entre le conseiller ou la conseillère funéraire est important, il est primordial d’écouter la famille, de la comprendre, pour ainsi l’accompagner au mieux et respecter ses souhaits et celle du défunt.

Notre rôle est d’expliquer étapes par étapes le déroulement et les différentes démarches de l’organisation des obsèques.

Pour chaque famille reçue, l’accompagnement est différent et chacune a le droit au respect. Peu importe l’origine sociale, nous ne sommes pas là pour juger mais pour accompagner. Oui, ce mot revient souvent « Accompagnement» mais je pense qu’il est important de montrer que nous ne sommes pas là uniquement pour le profit, mais pour soulager du mieux possible une famille dans la tristesse et la douleur.

Un sourire timide, une poignée de main, un remerciement d’avoir été là pour eux, pour le défunt, nous apporte une grande richesse et nous met du baume au cœur. Pour ma part et celle de mes collègues avec qui je travaille l’humain est très important à nos yeux.

Les pompes funèbres… certains emploieront des mots durs comme théâtral, argent, froideur, commerce, glauque. Mais notre devise à nous, Pompes Funèbres Villamaux, c’est avant tout respect, humanité, dévouement et passion.

Amélie T